CHARTE de l’ARBRE

LES 10 + V PRINCIPES DE L'ALLIANCE

Les 10 Commandements de l'Arbre de Francis Hallé (voir profil ci-dessous)

1. RESPECT Les arbres sont des êtres vivants, aussi vivants que nous. Mieux : ils sont nos protecteurs. Accordez-leur le respect auxquels ils ont droit en tant qu’êtres vivants et ne les traitez jamais par le mépris, comme s’ils n’étaient que du mobilier urbain.

2. ANTICIPATION Avant de planifier un édifice ou un quartier neuf, faites appel à un urbaniste qui saura placer d’abord les espaces verts et les lignes d’arbres : le bâti viendra seulement par la suite.

3. COMPÉTENCE Sachez vous entourer des meilleures compétences pour le choix des essences, la plantation, les tailles de formation, l’élagage du bois mort et les diagnostics de sécurité.

4. PRÉVOYANCE Prévoyez, pour chaque arbre planté, un volume suffisant pour sa couronne et ses racines lorsqu’il sera devenu adulte : cela rend les tailles inutiles. N’oubliez jamais qu’un arbre non taillé n’est pas dangereux.

5. MODESTIE Ne plantez jamais de “gros sujets” destinés à faire impression : c’est à la fois une perte de temps et un gaspillage financier. La “frime” et les arbres ne vont pas ensemble.

6. HONNÊTETÉ Ne croyez pas – et ne tentez pas de faire croire – que dix jeunes arbres vont remplacer un grand et vieil arbre abattu : c’est une contrevérité sociale, écologique et financière.

7. NON-VIOLENCE Ne taillez ni les branches ni les racines d’un arbre, sauf obligation absolue. Ce n’est pas esthétique et cela rend l’arbre dangereux.

8. CIVISME Soyez intraitables avec les comportements laxistes et inciviques vis-à-vis des arbres en ville : chocs, mutilations, etc. Ils supportent très mal toute forme d’agression.

9. PROTECTION N’oubliez jamais qu’abattre les arbres le long des axes routiers n’est en aucun cas une réponse adaptée aux problèmes de la sécurité routière.

10. AMOUR & GRATITUDE Aimer les arbres, c’est une autre façon d’aimer l’homme. Aimez et soignez vos arbres et vous aurez la satisfaction de constater que vos concitoyens vous en témoigneront de la gratitude.

Les V principes de l'Alliance

XI COMESTIBILITÉ Il est essentiel de planter des essences d’arbres, d’arbustes offrant fruits ou baies comestibles.  

XII Réchauffement urbains De plus, en lien avec le dérèglement climatique, la déminéralisation de certaines zones bétonnées et la création d'îlots de fraîcheur et/ou abri aux êtres humains et faunes devient véritablement indispensable.

XIII SANTÉ HUMAINE Vous n’êtes pas sans reconnaître la valeur des arbres sur le bien-être des femmes et des hommes, autant au niveau psychique que physique. En effet, des fruitiers bien disposés apportent d'abord une nourriture saine à portée de main et leurs robes vertes et colorées transportent les "Vie~la~joies". En outre, l’abattage d’arbres considérés comme «guérisseurs» est souvent un acte insensé et incompréhensible pour les populations conscientes des bienfaits de ces arbres.

XIV SÉMANTIQUE Le latin nous informait de notre lien inaliénable avec la terre. En effet étymologiquement, humain vient d’humus ou vice & versa. Pour la jeunesse et les citoyens, il serait bénéfique de relire et relier notre langue au vue de notre matrice de Vie, la Terre.

XV ULTIMATUM Le constat de nos jours est de plus en plus alarmant, par conséquent lorsqu’en ville, des espaces verts sont déchus et substitués par un projet immobilier, du mobilier urbain ou du simple béton, ces plans urbanistiques sont par alors néfastes aux humains eux-mêmes & à tous les êtres sensibles (animaux, oiseaux, insectes, ... ).

Donc, plantons dès que possible du beau, vivant & du comestible à porté de main.

Les 10 commandements de l’arbre sont issus du livre de Francis Hallé :

« Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l'attention des élus et des énarques »

Acte Sud – Domaine du possible, 2011

L'auteur Francis Hallé

Né d'un père ingénieur agronome et d'une mère férue d'art, d'histoire et de poésie, Francis Hallé est le benjamin d'une famille de sept enfants, issue d'une lignée de voyageurs, médecins et artistes peintres, avides de cultures différentes et de pays lointains. Sous l'influence de son frère aîné, Nicolas, botaniste au Muséum de Paris, il met à profit ses études universitaires en biologie pour se spécialiser en botanique tropicale. Il s'installe ensuite, en famille, dans les régions tropicales pour en étudier les forêts primaires, d'abord en Côte d'Ivoire où ses enfants sont nés, puis au Congo, au Zaïre et en Indonésie. Créateur du Radeau des Cimes, auteur du film Il était une forêt (réalisateur : Luc Jacquet), Francis Hallé est l'un des scientifiques les plus réputés au monde sur la forêt tropicale.

Citations de Francis Hallé issues de sources variées

“Pour ma part, le plus précieux des caractères de l’arbre est sa totale « altérité », ce mot étant pris dans le sens de «différent de l’Homme et ne lui devant rien». L’altérité des arbres me rassure, dans un monde profondément marqué par les activités humaines au point qu’il en devient inquiétant. (…)

Ce paysage familier n’est pas seulement intact, ou « primaire », au sens où l’on désignerait ainsi une forêt restée à l’abri des influences humaines, il est aussi d’une formidable ancienneté, qu’aucun esprit humain ne peut concevoir. Les Écureuils ont 35 millions d’années, les Oiseaux, 50 ; quant aux Pins, ils existent depuis 140 millions d’années, ce qui signifie que, pour l’essentiel, ce paysage était déjà en place au Jurassique, époque où l’être humain, bien sûr, n’existait pas encore. Voilà l’altérité absolue que nous offrent les arbres, comme un superbe moyen de ne pas nous préoccuper exclusivement de nous et de nos semblables.”

“N’ayons pas peur de nos étranges et sympathiques voisins, admirons-les, profitons de leur présence, inspirons-nous de leurs qualités et n’hésitons pas à les prendre pour modèles lorsque les circonstances l’exigent.”

Scroll to top